Blog

Mama Josée: C’est quoi Asili?

Josée Ruhara teaches children about handwashing in March 2019. Photo: Gerry Kahashy

par Josée Ruhara, Superviseur des activités des fontainières


Au cours du développement d’une stratégie renouvelée de la marque d’ECI, on m’a demandé, C’est quoi Asili? En tant que superviseur des activités des fontainières et appuis aux respects de la marque Asili dans la communauté; originaire de Kabare moi-même; j’ai quelques réflexions sur cette question. 

Asili met à coeur la personne humaine qui est centre de toute ses activités. Donc la marque Asili est toujours respectée et les promesses sont réalisées. 

Notre modèle de fournir des services à Kabare et ses environs est vraiment révolutionnaire. Avant le projet Asili, la situation environnementale, culturelle, économique, sociale, sanitaire, éducationnelle de notre communauté n’était pas améliorée. Mais aujourd’hui, grâce aux services Asili, un changement positif avancé s’observe dans cette communauté tel que:

  • l’émergence d’un nouveau esprit d’auto prise en charge et d’indépendance;
  • l’amélioration de l’environnement et l’habitat; 
  • l’education des enfantes assurée. 

Je vois la civilisation d’une communauté qui manifeste la joie puisque les citoyens apprennent à augmenter leurs capitaux et renforcer leurs liens avec les autres. Je vois parmi eux la joie de recevoir beaucoup de visiteurs nationaux et internationaux, et leurs rêves de faire des grands projets de développement. 

Cependant, je ne suis pas seule non plus. La communauté dans son ensemble témoigne les bienfaits d’Asili. Clients d’eau et des soins médicaux, et même ceux-là qui ont bénéficiés les cultures de la pomme, deviennent les ambassadeurs d’Asili. Certains conflits ont disparus à cause de l’unité autour des services d’Asili. Les gens se rapprochent à cause des activités Asili qui les fait une famille.

Finalement, je voulais dire quelque chose pour les enfants qui fait pour moi une particularité dans les zones d’activités d’Asili et au delà. Nous les avons enseignés quelques principes sanitaires ou barrières pour se protéger contre certaines maladies. Ces enfants gardent des bon souvenirs pour ce geste posé par Asili.


Les enfants sont les premières personnes qui nous accueillent dans la communauté avec joie, par des cris, et par des chansons appris dans nos leçons de lavage correcte des mains. Ce sont des ambassadeurs à long voyage à travers le monde. 

C’est justement dit que “personne ne peut oublier ce qui lui a sauvé de vie.” Je suis très sûre qu’ils transforment leurs milieux en grandes villes de joie! ◼

« Return to Blog