Blog

About COVID-19 / À propos de COVID-19

[S’il vous plaît défiler vers le bas pour lire en français.]

Dear ECI Family,

I trust that you are aware of the COVID-19 coronavirus and its continued spread throughout the world. The virus has now arrived in the DRC. Fortunately, the recent Ebola outbreak in Congo appears to be coming to an end, freeing public health leaders to apply their hard-won expertise to this new challenge. We are thankful for the proactive measures the government of DRC and international partners have been taking. 

While we continue to hope for the best, we at ECI have been preparing for the possibility that the virus should reach DRC or neighboring countries. Please be assured that we are putting protocols in place to protect the members of our staff. Please read this memo carefully, and stay alert for more guidance from ECI and Congolese health officials.

How ECI is preparing for COVID-19

Prevention at our offices.

With the vast community that we serve, how can ECI staff prevent the spread of the virus? Under the direction of ECI Medical Director Johny Muhindo, M.D. (right), and in consultation with Alight medical and HR personnel, we put hygiene protocols in place in February, immediately after the novel coronavirus outbreak was discovered. These include:

  • Hand-washing stations. We have installed and are maintaining hand-washing stations at each ECI office and health clinics. All staff members have been trained to use them, and sanitation specialists are on hand to enforce compliance.
  • Monitoring travel. We have begun monitoring travel within the ECI family, including staff members, their families, and visitors. If necessary, we will postpone or cancel planned travel.
  • Training staff and partners. Dr. Muhindo and Alight health advisers have continued existing efforts put in place to combat the spread of the Ebola virus.
  • Educating customers. The ECI community engagement team is training staff at clinics and water points to provide guidance to customers about how to stop the spread of the virus, specifically tailored for Congolese communities.
  • Limiting physical contact. We have instructed our staff to limit person-to-person contact as much possible, particularly handshaking, hugs, and other gestures of greeting.

Coordination with local partners.

We are in regular contact with the heads of our partner organizations, and are coordinating our inter-organization response to a potential epidemic. We have encouraged all of our ECI partners to have a preparedness plan for COVID-19, and we will continue to collaborate to ensure the safety of each organization.

Working with government.

We are working diligently to work closely with the government of Congo as they respond to this developing situation. 

Continuity of operations at ECI offices in Goma and Bukavu.

If offices in DRC should be forced to close, how do we ensure work continues? We’ve met with Asili medical teams, our local partners, and the Provincial Ministry of Health to gather feedback on what this will look like. 

  • We have prioritized medical supplies, and today we are confident that our health clinics can continue operating in the event of epidemic illness for several months with supplies currently in-country. 
  • We will pre-position supplies, key staff, and provisions at Asili health clinics and water points to limit the need for travel and ensure continuous operations. 

Guidance for ECI staff and visitors

These are the requirements we have put in place for all ECI staff and visitors: 

  1. Wash your hands at the closest hand-washing station before entering ECI offices.

  2. Stay home if you or any of members of your household show signs of illness, including fever, cough, or shortness of breath.

  3. Avoid contact after travel. We understand that many in our community travel regularly, which makes adherence to U.S. Centers for Disease travel recommendations especially important.

    • Travel to countries the CDC has identified as highest risk — as of today, China, South Korea, Iran, and most of Europe — is not permitted. Those who return from these countries must stay away from ECI personnel for at least 14 days.

    • Travel to any country with confirmed COVID-19 cases will be at the discretion of senior management, and travelers returning from such countries must clear their return to work with ECI management. 

    • ECI staff must approve all travel plans.

  4. Build a culture of compassion. We are part of a global community and it is mandatory that we support the people and nations affected, as they supported the DRC during other outbreaks. We have zero tolerance for discrimination against anyone on the grounds of suspected COVID-19 exposure. 

Additional resources

Here are some additional resources for you to review. Additionally, we’ve attached some helpful documents about the virus to this email. 

Let me close by assuring you that we will do all we can to ensure the safety and well being of every staff and family we serve. The Congolese people have survived far worse challenges than COVID-19, and I thank you in advance for your trust and confidence as we prepare for our next challenge.

Sincerely,

Abraham Leno

Executive Director, ECI ? 


[Nos excuses: ce document a été traduit par machine, donc nous prions d’être excusés pour toute erreur. Si quelque chose vous semble erroné ou déroutant, s’il vous plaît répondez à ce message et nous en allons mettre au point. Click here to read in English.]

Chère famille ECI,

Vous êtes au courant du coronavirus COVID-19 et sa propagation, qui continue dans le monde. Heureusement, aucun cas n’a été signalé en RDC ou dans ses voisins les plus proches à l’heure actuelle. Et heureusement, la récente épidémie d’Ebola au Congo semble toucher à sa fin, libérant les leaders de la santé publique pour appliquer leur expertise—durement acquise—à ce nouveau défi. Nous sommes reconnaissants des mesures proactives prises par le gouvernement congolais et ses partenaires internationaux.

Alors que nous continuons d’espérer pour le mieux, à ECI, nous nous préparons à la possibilité que le virus atteigne la RDC ou les pays voisins. Soyez assuré que nous mettons en place des protocoles pour protéger les membres de notre personnel. S’il vous plaît lire cette note attentivement, et rester vigilant pour plus de conseils d’ECI et les autorités sanitaires congolaises.

Comment ECI se prépare pour COVID-19

Prévention dans nos bureaux.

Avec la vaste communauté que nous servons, comment les membres du personnel d’ECI peuvent-ils empêcher la propagation du virus? Sous la direction du directeur médical d’ECI, Johny Muhindo, M.D., et en consultation avec les équipes médical et RH d’Alight, nous avons mis en place des protocoles d’hygiène en février, immédiatement après la découverte de la nouvelle épidémie de coronavirus. Ceux-ci comprennent:

  • Stations de lavage des mains. Nous avons installé et maintenu des stations de lavage des mains dans chaque bureau de l’ECI et dans les cliniques de santé. Tous les membres de l’équipe ont été formés pour les utiliser, et des spécialistes de l’assainissement sont sur place pour faire respecter la conformité. 

  • Surveillance de voyage. Nous avons commencé à surveiller les déplacements au sein de la famille ECI, y compris les membres du personnel, leurs familles et les visiteurs. Si nécessaire, nous rapporterons ou annulerons certains voyages prévus.

  • Formation du personnel et des partenaires. Le Dr Muhindo et les conseillers de santé Alight ont poursuivi les efforts existants pour lutter contre la propagation du virus Ebola.

  • Éducation des clients. L’équipe d’engagement communautaire de l’ECI forme continuellement le personnel des cliniques et des points d’eau pour fournir aux clients des conseils sur comment d’arrêter la propagation du virus, spécialement adaptés aux communautés congolaises.

  • Limitation de contact physique. Nous avons demandé à notre personnel de limiter autant que possible les contacts interpersonnels, en particulier les poignées de main, les câlins et autres gestes de salutation.

Coordination avec nos partenaires locaux.

Nous sommes en contact régulier avec les responsables de nos organisations partenaires, et coördonnons notre réponse interorganisations à une épidémie potentielle. Nous avons encouragé tous nos partenaires ECI à avoir un plan de préparation pour COVID-19, et nous continuerons de collaborer pour assurer la sécurité de chaque organisation.

Coopération avec le gouvernement.

Nous travaillons avec diligence pour travailler en étroite collaboration avec le gouvernement du Congo dans sa réponse à cette situation en évolution.

Continuité des opérations dans les bureaux d’ECI à Goma et Bukavu.

Si nos bureaux en RDC devaient être obligés de fermer, comment pouvons-nous nous assurer que le travail continue? Nous avons discuté avec des équipes médicales Asili, nos partenaires locaux et le ministère provincial de la santé pour recueillir les commentaires, et nous garderons nos employés informés.

  • Nous avons priorisé les fournitures médicales et aujourd’hui, nous sommes convaincus que nos cliniques de santé pourront continuer à fonctionner en cas de maladie épidémique pendant plusieurs mois avec des fournitures actuellement dans le pays.

  • Nous prépositionnerons les fournitures, des personnels clés et les provisions dans les cliniques de santé et les points d’eau Asili afin de limiter les déplacements et d’assurer la continuité des opérations.

Conseils pour le personnel et les visiteurs d’ECI

Voici les exigences que nous avons mises en place pour l’ensemble du personnel et des visiteurs d’ECI:

  1. Lavez-vous les mains à la station de lavage des mains la plus proche avant d’entrer dans les bureaux d’ECI.

  2. Restez à la maison si vous ou l’un des membres de votre ménage présentez des signes de maladie, notamment de la fièvre, de la toux ou d’un essoufflement.

  3. Évitez tout contact après voyager. Nous comprenons que nombreux membres de notre communauté doivent voyager régulièrement, ce qui rend l’adhésion aux recommandations de voyage des Centers for Disease Control (CDC) des États-Unis particulièrement importante.

    • Les voyages dans les pays que le CDC a identifiés comme les plus à risque—la Chine, la Corée du Sud, l’Iran, et la plupart des pays européennes—ne sont pas autorisés. Ceux qui reviennent de ces pays doivent rester à l’écart du personnel d’ECI pendant au moins 14 jours.

    • Les voyages vers n’importe quel pays avec des cas confirmés de COVID-19 seront à la discrétion de la haute direction, et les voyageurs revenant de ces pays doivent autoriser leur retour au travail avec ECI.

    • ECI doit approuver tous les plans de voyage dans l’avenir.

  4. Construisez une culture de compassion. Nous faisons partie d’une communauté mondiale, et il faut que nous soutenions les personnes et les nations affectées, comme elles ont soutenu la RDC lors d’autres épidémies. À ECI nous n’avons aucune tolérance pour la discrimination contre quiconque en raison d’une exposition suspectée au virus.

Ressources supplémentaires

Voici quelques ressources supplémentaires que vous pouvez consulter. De plus, nous avons joint à cet email quelques documents utiles au sujet du virus.

Permettez-moi de conclure en vous assurant que nous ferons tout notre possible pour assurer la sécurité et le bien-être de tous les membres d’équipe ECI et toutes des familles que nous servons. Le peuple congolais a traversé des défis bien pires que COVID-19, et je vous remercie d’avance de votre confiance alors que nous nous préparons pour notre prochain défi.

Cordialement,

Abraham Leno

Directeur exécutif, ECI ?

 

« Return to Blog