Blog

Meet the ECI Family: Hermann Aho

Mr. Hermann Aho

Finance Director

With ECI (Asili) since 2015

Does your name have a special meaning?

Aho Hermann Wilfried Anicet. I find it interesting that in Kinyarwanda “aho” means “there”.

What do you like about working for ECI?

I started working as a finance controller for Alight (formerly ARC) / Asili in September 2015 and in October 2019, I joined ECI as the Finance Director. Asili is an innovative and amazing project with an amazing team and for the strong community we serve. Learning that our world is full of abundance and building resilience and sustainability are transformative. The human center approach is really key to have a holistic and sustainable response.

During one of his visits to DRC, Mr. Jacobsen said that “during the final judgement, I can say to God, please Father consider what we are doing in DRC and take me with you.” This is about true compassion. We love others because we love God and God first loved us unconditionally as Mr. Ward said during one of the devotion days in Bukavu.

What do you do during your typical workday?

I dream of a better world each day and through our work with the Congolese communities.  Our finance team has to be agile, proactive and innovative. Efficiency, effectiveness and economics are different layers we work with day by day.

What makes you happy?

My strength comes from my wife, Marcelline, who is also an amazing cook. I’m inspired by her faith and belief. I thank God for being married to Marcelline.  I like travelling and I have been to 21 countries in Africa despite visa restrictions and challenges on the continent. I love to visit my home country, Cote d’Ivoire from North to South and West to East with its diversity. Travels help me admire other cultures, different practices. It helped me understand diversity and learn more about people. One day, with patience, I would like to learn to play the keyboard as this would be a skill completely new for me to learn.

Directeur des Finances

Avec ECI (Asili) depuis 2015

Votre nom a-t-il une signification particulière? 

 Aho Hermann Wilfried Anicet. Je trouve intéressant qu’en kinyarwanda «aho» signifie «là».

Qu’aimez-vous à propos de travailler pour ECI/Asili?  

J’ai commencé à travailler en tant que contrôleur financier pour Alight (anciennement ARC) / Asili en septembre 2015 et en octobre 2019, j’ai rejoint ECI en tant que directeur financier. Asili est un projet innovant et étonnant avec une équipe incroyable et pour la forte communauté que nous servons. Apprendre que notre monde est plein d’abondance et renforcer la résilience et la durabilité sont transformateurs. L’approche du modèle “human center” est vraiment essentielle pour avoir une réponse holistique et durable.

Lors d’une de ses visites en RDC, M. Jacobsen a déclaré que «lors du jugement final, je peux dire à Dieu, s’il vous plaît, Père, réfléchissez à ce que nous faisons en RDC et emmenez-moi avec vous». Il s’agit de la vraie compassion. Nous aimons les autres parce que nous aimons Dieu et Dieu nous a aimés inconditionnellement pour la première fois, comme l’a dit M. Ward lors de l’un des jours de dévotion à Bukavu.

Que faites-vous pendant votre journée de travail typique?

Je rêve d’un monde meilleur chaque jour et grâce à notre travail avec les communautés congolaises. Notre équipe financière doit être agile, proactive et innovante. L’efficience, l’efficacité et l’économie sont des différentes couches avec lesquelles nous travaillons au jour le jour.

Qu’est ce qui vous rend heureux?

Ma force vient de ma femme, Marcelline, qui est aussi une excellente cuisinière. Je suis inspiré par sa foi et sa croyance. Je remercie Dieu d’être marié à Marcelline. J’aime voyager et je suis allé dans 21 pays d’Afrique malgré les restrictions de visa et les défis sur le continent. J’adore visiter mon pays d’origine, la Côte d’Ivoire du Nord au Sud et d’Ouest en Est avec sa diversité. Les voyages m’aident à admirer d’autres cultures, des pratiques différentes. Cela m’a aidé à comprendre la diversité et à en apprendre davantage sur les gens. Un jour, avec patience, j’aimerais apprendre à jouer du clavier car ce serait une compétence complètement nouvelle pour moi à apprendre.

« Return to Blog