Blog

Meet the ECI Family: Dr. Ange

Dr. Ange Sikwaya

Ange Lwanzo Sikwaya, M.D.

Physician Director

With ECI since 2015

Does your name have a special meaning? In my dialect, Lwanzo means love, Sikwaya, a highly respected place or location. By this we understand that love is something that deserves all possible respect. And by my first name “Angel,” I am the first born of my family.

What do you like about working for ECI? Since I was a young girl, I have always loved helping people and giving support to those who come to me. This led me to orient myself toward the study of medicine, to support people who are suffering for the good of their health. After my studies I started to frequent the world of employment, hospitals, and various health projects, and I learned that there were humanitarian programs in the world. And that’s how I got into this business. But when I got to know the Asili model, I realized that it was possible to do more than just help a community for a day — I could work with a community and support it for sustainable development. I was drawn to this model because it is social and integrates the community, it cares about maintaining the quality of services in its program, and it takes a solid approach to the sustainability of its activities.

What do you do during your typical workday? Every day in the morning I make sure that all four Asili clinics are open, and all nurses are at their posts, prompt and tidy. I do this coordination by phone and, according to the supervision plan, I go out into the field to work with the team for consultations and monitoring of the various activities in collaboration with the staff. One of my tasks in the morning is also to provision pharmaceuticals to the clinics according to the plan I made the day before by responding to various requisitions for materials, equipment and drugs, and if necessary, I plan to have supplies in stock for future orders. After this work, I go to one or sometimes two clinics to support the medical team in the care of certain patients, and to supervise  various activities. In the event of an emergency, I go immediately to the emergency clinic to support the team and, if a transfer is necessary, I make sure it is done correctly and in the right conditions. At the end of the day, I make sure I know the general situation of the entire clinic so that I can plan for the next day.

Médecin directeur

Avec ECI depuis 2015

Votre nom a-t-il une signification particulière ?  Dans mon dialecte, LWANZO signifie amour, SIKWAYA, un lieu ou endroit beaucoup respecté. Par ceci on comprend que l’amour est une chose qui mérite tout le respect possible. Et par mon prénom « Angel »,  je suis le premier né de ma famille.

Qu’aimez-vous à propos de travailler pour ECI? Depuis que je suis jeune fille, j’ai toujours aimé aider les gens et apporter un soutien à ceux qui viennent vers moi, et ceci m’a amené à m’orienter de faire les études de médecine pour apporter mon soutien aux personnes qui souffrent pour le bien être de leur santé. Après mes études j’ai commencé à fréquenter le monde de l’emploie, les hôpitaux, les différents projets de la santé et j’ai appris qu’il y avait des programmes humanitaires dans le monde. Et c’est comme ça que je me suis lancé dans ce secteur. Mais lorsque j’ai connu le model Asili je me suis rendue compte qu’il était possible de faire plus grand que juste aider une communauté pour un jour – je peux travailler avec elle et l’accompagner pour un développement durable. J’ai été attiré par ce modèle car il est social, intègre la communauté, se soucie du maintien de la qualité des services dans son programme et approche avec solidité la pérennisation des activités. 

Que faites-vous pendant votre journée de travail typique? Chaque jour, au matin je m’assure que toutes les clinic sont ouvertes, et tous les infirmiers sont à leur poste, bien propre et bien présenté. Je fais cette coordination par téléphone et selon le plan de supervision je fais une descente sur terrain pour travailler avec l’équipe pour les consultations et le suivi des différentes activités dans la collaboration avec la hiérarchie. Une des choses au matin, c’est aussi de faire le déploiement des médicaments pour les fournir dans les clinic selon le plan que je fais à la veille en répondant aux différentes réquisitions des matériels, équipements et des médicaments et si besoin il y a planifier les approvisionnements en stock pour les commandes prochaines. Après ces travaux je me rends à une ou parfois deux clinic pour appuyer l’équipe médicale dans la prise en charge de certains malades, et superviser les différentes activités. En cas d’une urgence, je me rends immédiatement à la clinic où il y a urgence pour soutenir l’équipe et si le transfert est nécessaire, je m’assure que cela se fasse correctement et dans les bonnes conditions. A la fin de la journée, je m’assure de savoir la situation générale de toute la clinic pour me permettre de planifier le jour suivant.

Nurse Bienfait Fazili (left), physician director Ange Sikwaya, and nurse Adrienne Cirangashane discuss caring for their patients at an Asili clinic. Photo: Courtesy Dr. Ange

What makes you happy? My favorite song is “It’s Still Possible,” by Gael Music. My favorite animal is the guinea fowl. I like to visit New York City. What makes me happy is taking care of people, listening to them, putting myself at their service. Often when I receive a patient, the first few seconds I try to imagine myself in his skin (empathy), and be touched by his suffering. But just afterwards, I fill myself with strength and energy to support him and find the solution to help him. And I stay strong until the last second when the patient comes back to tell me “Doctor, I’m feeling good.” Then I feel the happiest in the world, and I am proud to have done my job, to return the patient to joy.

At home I love to cook, especially fish and chicken dishes. I prepare them barbecued in the “Makala” fashion, and I have the joy of sharing them with others, KARIBU (welcome)! I often invite family members, friends, and loved ones on Sundays to eat, share, chat and laugh because I love spending time with family. Sometimes I like to plan visits to other families, to visit the sick and to socialize. Every weekend I also like cleaning my house, puttering around and doing some errands, because on weekdays I am very busy with my work. I go to church to pray, thank the Lord, and spend some time in personal meditation there before going home to cook my favorite specialties.

Qu’est ce qui vous rend heureuse? Ma chanson préférée est “C’est Encore Possible,” de Gael Music. Mon animal préféré est la pintade. Je préfère à visiter New York City. Ce qui me rend heureuse c’est de prendre soins des gens, les écouter, me mettre à leurs services. Souvent quand je reçois un malade, les premières secondes je me mets dans sa peau (empathie), touchée par sa souffrance mais juste après je me remplie de force et d’énergie pour lui apporter mon soutien et trouver la solution de l’aider. Et je reste forte jusqu’à la dernière seconde quand le patient reviendra me dire : «Docteur je me sens bien» et là je me sens la plus heureuse du monde et je suis fière d’avoir accomplie mon travail, de redonner la joie.

À la maison j’aime beaucoup faire la cuisine, spécialement la cuisine du poisson et du poulet. Je les prépare bien braisé aux «Makala» que j’ai la joie de les partager avec les autres, KARIBU (bienvenue). J’invite souvent les membres des familles, les amis, les proches le Dimanche pour manger, partager, échanger et rigoler car j’aime beaucoup les moments en famille. De fois j’aime planifier les visites dans d’autres familles, visiter les malades et vivre le social. J’aime aussi faire le nettoyage de ma maison, toucher par ici, regarder par là tous les weekends ainsi que certaines courses car en semaine je suis très occupée par mon travail. Je vais à l’Eglise pour prier, remercier le Seigneur et j’y passe quelques temps de méditation personnelle avant de rentrer à la maison faire ma spécialité de cuisine.

« Return to Blog